Faut-il importer ces technologies, en quoi leur adoption peut-elle se transformer en avantage compétitif ?
Comprendre l’utilisation potentielle d’une nouvelle technologie et trouver des partenaires potentiels                             

Import de Technologie

Qu'est-ce que c'est ?

Toutes les entreprises utilisatrice de technologie entendent constamment parler de nouvelles technologies – des “buzz words”-. En leur temps, le SaaS, le Cloud, la fabrication additive, la blockchain ou le deep learning on fait le “buzz”. Faut-il importer ces technologies, en quoi leur adoption peut-elle se transformer en avantage compétitif ? La non-adoption, le fait de ne pas faire l’import de la technologie dans l’entreprise, est elle une menace ?

Pourquoi la plateforme ideXlab ?

La plateforme ideXlab permet, grâce à son moteur d’exploration, de mieux comprendre l’intérêt ou non de l’import d’une technologie. D’abord en regardant si elle est déjà adoptée dans le domaine d’activité de l’entreprise, ou des domaines connexes. Les bases scientifiques ou les bases brevets sont très précieuses pour cette première investigation. Comme la technologie d’ideXlab permet d’accéder à de l’information constamment remise à jour, cette exploration sera fiable et efficace.

Ensuite, si la technologie n’est pas utilisée ou si l’intérêt de l’utiliser n’est pas clair, il est important d’identifier les raisons qui pourraient justifier l’import de la technologie.

Cette identification s’appuie sur le recensement des bénéfices apportés par cette technologie candidate : nouvelles fonctionnalités, amélioration de performances, réduction de coût, etc. et l’identification des bénéfices pour les produits ou services de l’entreprise. Les bénéfices seront facilement identifiés – notamment par le moteur de suggestions de la plateforme -.

Enfin, la plateforme permet de repérer les écosystèmes et les experts qui pourraient être sollicités soit pour compléter l’étude de l’état de l’art, soit dans le cadre de l’import de la technologie si celui-ci a été décidé. Ce sont ces experts, qui peuvent être des individus tels que des chercheurs, des universitaires ou des entreprises, grandes, petites, start-ups ou PME, qui seront sollicités pour leur proposer de contribuer à l’import de la technologie. La plateforme va faciliter la détection puis la mise en relation tout en permettant, si besoin, de préserver l’anonymat des parties et de garder une traçabilité des échanges.

La plateforme permet également d’automatiser la production d’un rapport sur l’import de la technologie qui permet de garder une traçabilité des recherches effectuées et peut-être de les réactualiser un an plus tard.

Des exemple pour aller plus loin

La plateforme a montré sa valeur dans de nombreux cas d’import de technologie. Des études de cas sont disponibles et peuvent être téléchargés de notre centre de ressources.